Librement-Vôtre

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Pourquoi j'aime le net

Il est un monde, un monde où les gens peuvent communiquer pair à pair, avec égalité. Il est réel.

Le net est un monde immense. L'accès au net est une ouverture sur un monde où la connaissance, le partage ne sont limités que par les contributeurs.


Le net est un outil

Oui, comme un marteau, une scie, un tournevis. Est-ce que votre tournevis ne sert qu'à visser ? Est-ce que votre couteau ne vous sert qu'à manger ? Un outil est le prolongement d'un de nos membres pour satisfaire un besoin (né auparavant en désir). Cet outil peut servir dans la vie de tous les jours : la petite culière est bien utile pour manger votre compote, pas nécessaire, mais utile, pratique. Lorsque vous voulez savoir si votre collègue argentin est bien arrivé chez lui, vous êtes bien content d'avoir un email de quelques mots, gratuit, "Tout va bien pour moi, à la prochaine.".

Avez-vous besoin d'un canif ?

Drôle de question ? Mais vous qui êtes peut-être parisien, avez vous besoin de vous balader avec votre couteau ? Non ? Et vous monsieur qui êtes 14h par jour dans vos champs ? Le réponse n'est sans doute pas la même. Nous avons tous des activités différents, qui nous imposent ou nous proposent des outils différents avec des façons différentes de s'en servir. Vous ne vous servez sans doute pas de votre marteau comme un forgeron ? Et donc chaque métier qui peut se servir du net, se sert différemment du net. Le développeur va chercher de la documentation, le commercial va utiliser la vidéo-conférence, la secrétaire va envoyer des tonnes de mails, et vous, vous lisez ce blog, sur le web, cette partie immergée d'un magnifique iceberg.

L'outil appartient à celui qui l'utilise

"Mais que dit-il ? Le net qui nous appartient ? Et puis quoi d'autre ?". Allons, allons, ne nous emportons pas. Le net vous appartient, mais il nous appartient aussi. Le net a été construit petit à petit, il l'est tous les jours et depuis de nombreuses années (le net, c'est pas tout jeune !). Reprenons cette image de notre iceberg, nous sommes chacun un petit nuage qui neige au dessus de cet iceberg. Nous le construisons, tous les jours. Nous le façonnons à notre image, à l'image de chacun. Le bucheron a créé sa scie, le paysan sa charrue. A chaque besoin, nous modifions notre précédent outil (dont le plus ancien reste nos mains !) pour l'améliorer. Nous faisons tous les jours la même chose sur le net. Certains en développant, d'autres en rajoutant des informations.

Je vous aime

Á ceux qui neigent sur cet iceberg, merci.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.librement-votre.fr/dotclear/index.php?trackback/30

Fil des commentaires de ce billet